Qu’est ce que le negative SEO ?

Google inflige des sanctions sévères aux sites Web qui utilisent des techniques de référencement Black Hat. Il faut donc faire attention aux méthodes de ces individus malveillants (un concurrent par exemple) qui consistent tout simplement à vous pénaliser. Ce sont des pratiques appelées negative SEO. Voici les détails à connaître à ce sujet.

Référencement : principe du negative SEO

Une définition précise du negative SEO n’est pas simple à faire, étant donné que le sujet est assez large et soulève des débats. Cependant, de manière globale, il s’agit de toute tentative malintentionnée faite contre votre site afin de nuire à votre positionnement sur les moteurs de recherche. Bien que la majorité des gens pense qu’un negative SEO ne se produit quand un concurrent lance une attaque à l’encontre de votre page Web, ces actions malveillantes peuvent être aussi à l’origine d’un quelconque individu et des ressources SEO importantes entre ses mains.

Situations où un negative SEO peut se produire

Dans une attaque negative SEO, les parties malveillantes créeront des fermes de liens évidentes et un lien lourd vers le site Web cible. Parfois, elles achèteront également des services de ferme de liens ou des annonces à l’échelle du site pour obtenir le même effet. Étant donné qu’il est difficile pour Google de dire qui est responsable des liens, cela peut entraîner une pénalité sur le site cible lorsque cela est détecté. Enfin, les concurrents peuvent falsifier du contenu en double – simplement copier et coller vos pages Web encore et encore, peut-être même dans le cadre des fermes de liens. Un afflux de contenu dupliqué sur plusieurs domaines peut signaler une tentative de manipulation pour obtenir plusieurs sites Web différents avec le même contenu.

Fréquence d’apparition du référencement négatif

Google ne cesse de faire en sorte qu’un negative SEO soit très difficile à mettre en place. Par ailleurs, une manœuvre contre un site Internet met du temps, nécessites des ressources et capacités spécifiques.  Le moteur de recherche tente d’atteindre cet objectif en ignorant les liens « intrus » qui se développent au fur et à mesure. Étant donné que n’importe qui peut créer un lien vers quoi que ce soit pour une raison ou une autre, Google ne vous pénalisera pas pour avoir intégré des liens à partir de sites qui n’ont jamais eu aucun contact avec vous. Dans l’essentiel, plus vous obtenez de liens aléatoires, moins les moteurs de recherche y mettront du poids.

SEA : des divergences de stratégie avec le SEO
Les mots clés les plus tapés sur le web en 2020